ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 2/5 - 2012  - pp.297-302  - doi:10.1007/s13341-012-0205-x
TITRE
Les malades sont-ils transportés par le Smur dans des conditions d’hygiène environnementale satisfaisantes ?

TITLE
Are patients transported in good environmental sanitary conditions in the SMUR medicalized emergency ambulances?

RÉSUMÉ

Les ambulances de réanimation des Smur, encore appelées UMH (Unité mobile hospitalière), assurent le transport de patients potentiellement très sensibles aux infections. Or, la pratique extrahospitalière de l’urgence expose les cellules sanitaires à des sources de contamination multiples. Notre étude a pour objectif d’évaluer l’efficacité des procédures d’entretien de la cellule sanitaire à travers l’étude de la flore microbienne.

La réalisation d’un état des lieux de la flore microbienne de la cellule sanitaire a permis d’établir une liste des vingt sites les plus contaminés. Des prélèvements par contact, avant et après l’entretien quotidien, ont été réalisés sur ces sites, à trois dates différentes.

La colonne médicotechnique contient les sites les plus contaminés. L’intérieur des placards et des tiroirs sont les sites les moins contaminés. Le taux de contamination des UMH avant l’entretien quotidien se révèle globalement faible. La plupart des germes identifiés appartiennent à la flore commensale humaine. Quelques germes pathogènes sont trouvés en faible quantité.

L’analyse de la flore microbienne avant et après bionettoyage met en évidence que l’entretien quotidien est efficace dès lors qu’il est systématiquement associé à un entretien simplifié entre chaque patient. L’entretien approfondi n’apporte pas de valeur ajoutée immédiate.



ABSTRACT

Patients transported in Mobile Intensive Care Unit (MICU) are potentially very sensitive to infections. Sanitary cells of ambulances are exposed to multiple sources of infection. Our aim is to assess the effectiveness of hygiene procedures in sanitary cells of MICU, through the study of the microbiological flora.

We took an inventory of the 20 most contaminated areas of the sanitary cells of MICU. We made contact samples on 3 different days, before and after the daily cleaning. Results: The most contaminated area is the medico-technical material. The less contaminated area is the inside of closets and drawers. The level of contamination of MICU before daily cleaning is generally low. Most identified microorganisms belong to the commensal flora. A few pathogenic microorganisms have been identified in small quantity. A majority of microorganisms belong to the human commensal flora.

The analysis of microbiological flora before and after bio-cleaning shows that daily procedures are efficient, insofar as they are consistently associated with simple cleaning between each patient. There is no immediate benefit in making in-depth cleaning.



AUTEUR(S)
P. DERRIEN, T. PELACCIA, J.-C. BARTIER, T. LAVIGNE

Reçu le 17 janvier 2012.    Accepté le 18 avril 2012.

MOTS-CLÉS
Procédures d’entretien, Flore microbienne, Unité mobile hospitalière, Bionettoyage

KEYWORDS
Cleaning procedures, Microbiological flora, Mobile Intensive Car Unit, Biocleaning

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (250 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier